photo epreuve sommelerie
Le Prix Ragueneau, pourquoi ?

Plus qu’un prix culinaire, un prix alliance mets-vins, qui récompense une équipe et l’harmonie d’un plat avec son corollaire indispensable, le vin.
Le chef réalise l’amuse-bouche et le plat avec la truffe de Sainte-Alvère.
Le responsable vins sélectionne le vin sur ces deux mets et argumente l’alliance mets-vins.
Un bon plat, c’est un souvenir agréable, un mets dégusté avec le vin « juste » en harmonie, c’est un moment inoubliable, intense où les sensations gustatives sont à la fête ! Le vin donne presque une dimension philosophique au plat…
En Périgord, on trouve le vignoble de Bergerac-Duras et ses 7 grands terroirs qui se déclinent en pas moins de 17 appellations. Ce pays de cocagne recèle l’ingrédient le plus magique de la gastronomie : la truffe du Périgord !
L’idée d’associer vins de Bergerac Duras et truffe de Sainte-Alvère est ainsi née. A Sainte-Alvère, à la limite du Périgord noir et du bergeracois, se trouve un marché à la truffe où qualité rime avec authenticité dans une ambiance des plus pittoresques.
Abondance de biens ne nuisant pas du tout, les autres produits emblématiques du Périgord sous signe de qualité sont conviés naturellement autour du Prix Ragueneau. Chaque édition choisit un produit comme guest-star aux côtés de la Truffe et du Foie Gras du Périgord.

Ils sont tous du Périgord !

Le Foie Gras et les produits du canard gras IGP, la volaille fermière (poulets, poulardes et chapons), le Marron du Périgord, la Noix du Périgord AOP…

Tous ces produits adhèrent à la « Périgord attitude », naturellement, un programme haut en saveurs où toutes les filières et les vins de Bergerac Duras s’emploient à faire découvrir les délices de leur terroir incontournable.

De quoi rendre bien légitime un prix culinaire, alliance mets vins en Périgord, le pays de l’art de vivre !

ET RAGUENEAU AU FAIT ?

C’est le personnage du pâtissier amoureux de la poésie et grand ami de Cyrano de Bergerac, dans la pièce d’Edmond Rostand, chef d’œuvre de la littérature et aussi la pièce la plus jouée au monde.

Un petit clin d’œil à un très grand personnage ! Le panache de cet emblème littéraire incarne toutes les valeurs du Sud-Ouest : la fierté, la verve, l’authenticité, le courage, le goût du risque pour la beauté du geste… Un certain art de vivre avec panache tout simplement…

LE PRIX RAGUENEAU EN CHIFFRES
  • 5 éditions = 5 thématiques différentes de produits
  • 2019 : Chapon fermier du Périgord
  • 2016 : la Saint-Jacques de Bretagne
  • 2014 : le Poulet fermier du Périgord
  • 2011 : le Bœuf de Coutancie (en Périgord)
  • 2009 : l’Esturgeon de Dordogne
  • 2007 : le Veau fermier
  • 25 équipes finalistes
  • 45 domaines de Bergerac et Duras participants
  • 5 Présidents du Jury
  • 2016 : Jean-Pierre Alaux, journaliste et auteur de la série le Sang de la Vigne
  • 2014 : Martin Walker, journaliste et auteur de roman policier (série Bruno Chef de Police)
  • 2011 : Emily Kuentz, sommelière originaire de Dordogne
  • 2009 : Michel Portos
  • 2007 : Vincent Arnould
  • 45 membres du Jury depuis la première édition
  • Chefs étoilés (Patrick Jeffroy, Philippe Etchebest, Michel Portos, Vincent Arnould…)
  • Journalistes (Hélène Piot, Thierry Morvan, Catherine Gerbod, Jean Miot…)
  • Personnalités du monde du vin (Guy Carrière, Myriam Huet…)
LES LAUREATS DES EDITIONS PRECEDENTES

2016

Valentine Couder, responsable des vins

Ludovic Raymond, chef du restaurant La Gabarre à Saint-Julien de Lampon (Dordogne)

Amuse-bouche : Foie Gras du Périgord poché, viennoise de foie gras et Truffe de Sainte-Alvère, bouillon de bœuf comme pour faire chabrol > voir les photos

Vin : Château des Lys, Cuvée le Lys, Pécharmant 2011 (Julien Priollaud)

Plat : Saint-Jacques truffée, céleri au four, chou farci au corail, sur sablé à la Truffe de Sainte-Alvère, fumet crème à la truffe > voir les photos

Vin : Domaine Mouthes le Bihan, Perette et les Noisetiers, Côtes de Duras sec 2005 (Cathy et Jean-Marie le Bihan) Lien à intégrer : https://mouthes-le-bihan.fr/

2014

Franck Béranger, sommelier à l’Auberge de la Baraque à Orcines (Puy-de-Dôme)

Sébastien Pajot, chef du restaurant à l’Auberge de la Baraque à Orcines (Puy-de-Dôme)

Amuse-bouche : Mariage du Foie Gras et du pied de cochon avec Truffe de Sainte-Alvère

Vin : Domaine de Coquelicot, Chant de Coquelicot, Bergerac rouge 2009 (Cécile et Grégoire Rousseau)

Plat : Suprême de Poulet fermier du Périgord truffé sauce aux topinambours à la Truffe de Sainte-Alvère

Vin : Domaine de l’Ancienne Cure, Cuvée Extase, Bergerac sec 2011 (Christian Roche) Lien : http://www.domaine-anciennecure.fr/fr/

2011

Didier Fleury, sommelier au restaurant Les Glycines aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne)

Eric Jung, chef du restaurant Les Glycines aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne) Lien : https://www.les-glycines-dordogne.com/fr/restaurant-le-1862/le-1862

Amuse-bouche : Tourain à l’ail, émulsion de pain grillé, cromesquis de Foie Gras, rapé de Truffe de Sainte-Alvère

Vin : Domaine de l’Ancienne Cure, Cuvée Extase, Bergerac sec 2008 (Christian Roche) Lien : http://www.domaine-anciennecure.fr/fr/

Plat : Bœuf de Coutancie piqué de lard gascon et Truffe de Sainte-Alvère, panais, betterave chioggia, royale de moelle

Vin : Château la Tour des Gendres, Moulin des Dames, Bergerac rouge 2002 (Luc de Conti) Lien : http://www.chateautourdesgendres.com/

2009

Damien Authier, sommelier au restaurant l’Oison à Chancelade (Dordogne)

Patricia Marty, second de cuisine au restaurant l’Oison à Chancelade (Dordogne)

Amuse-bouche : Cappuccino de Foie Gras émulsion topinambour et Truffes de Sainte-Alvère

Vin : Château la Tour des Gendres, La Conti-ne Périgourdine, Bergerac sec 2005 (Luc de Conti) Lien : http://www.chateautourdesgendres.com/

Plat : Esturgeon en croûte de cèpes et truffes, mousseline de celeri truffée, embeurrée de choux vert

Vin : Domaine des Verdots, Grand Vin Les Verdots, Bergerac sec 2006 (David Fourtout) Lien : http://www.vin-verdots-bergerac.com/

2007

Sophie Bouland, directrice de salle à l’Hôtel l’Esplanade à Domme (Dordogne)

Pascal Bouland, chef à l’Hôtel l’Esplanade à Domme (Dordogne) Lien : https://www.esplanade-perigord.com/

Plat : Carré de veau, jus réduit à la Rosette de Bergerac, mille feuilles de céleri et compote de topinambour truffée, cœur d’artichaut et purée de céleri, éclats de noisettes et julienne de truffe

Vin : Château la Tour des Gendres, Moulin des Dames, Bergerac sec 2001 (Luc de Conti) Lien : http://www.chateautourdesgendres.com/